Conseils

CHOISIR LE BON KAYAK DE PÊCHE
Par Alexandre Mongeau


Si vous lisez cet article, il y a de fortes chances que vous vous intéressiez à ce nouveau sport grandissant au Québec qui est la pêche en kayak. Par le fait même, il y a de fortes chances que vous pratiquiez déjà la pêche. Alors, j’ai de bonnes nouvelles pour vous! Tout ce que vous utilisez pour la pêche peut être utilisé ou adapté pour la pêche en kayak. La pêche en kayak vous apportera un sentiment de liberté, un contact incomparable et unique avec l’eau et la nature et l’opportunité d’atteindre des endroits de pêche vierge et éloignée. Elle vous permet aussi de garder une bonne forme physique, et plus que tout, elle vous permet de pratiquer votre sport préféré sans polluer. Par contre, si vous pêchez déjà d’une embarcation à moteur, il y a plusieurs choses que vous devrez abandonner. Et oui! Vous devrez oublier les paiements de bateau à tous les mois, les paiements d’assurances, les factures d’entretien, les frais d'entreposage du bateau et sans oublier les frais ridicules des rampes de mise à l’eau. Je crois que vous pourrez vivre avec ces sacrifices. Alors que l’aventure commence...


Maintenant, vous avez besoin d’un kayak! Premièrement, vous devez être honnête avec vous. Quel plan d’eau allez-vous pêcher? Des étangs, des petites rivières, des grands lacs, sur le fleuve, en mer, dans des eaux froides ou chaudes? Allez-vous transporter peu d’équipement ou pensez-vous partir quelques jours en camping? Ces simples questions vous aideront à éliminer beaucoup de kayak et vous concentrer sur celui qui répond le mieux à l’environnement où vous pêcherez. Souvenez-vous d’une chose, le kayak parfait pour toutes les conditions et tous les plans d’eau n’existent malheureusement pas.


Il y a 2 grandes catégories de kayak dans lesquelles vous devez faire un choix dès le début. Un kayak semi-fermé ou un kayak ouvert, communément appelé en anglais "sit in" ou "sit on top". La plupart des pêcheurs préfèrent le modèle ouvert "sot", car il donne la possibilité d’ajouter des accessoires facilement et de pouvoir sortir et entrer aisément de son embarcation pour pêcher en botte longue au bord de l’eau. Par contre, ce genre de kayak n’offre pas beaucoup de protection contre l’eau et vous risquez d’être très mouillé par moment. Certains choisissent de pêcher d’un kayak semi-fermé qui ressemble à un kayak traditionnel, mais avec une très grande ouverture un peu comme un canot. Ceci est un meilleur choix pour pêcher les eaux froides en début de saison, car vous vous faites moins mouiller. De plus, comme vous êtes assis plus bas, cela augmente votre centre de gravité, donc vous permet une meilleure stabilité. Par contre, y entrer et sortir est plus ardu, et le poids est souvent plus élevé. Croyez-moi! Le poids joue un grand rôle, car il peut-être la différence entre une petite sortie rapide, ou être décourager juste à penser à mettre votre kayak sur la voiture.


Ensuite, vous devrez choisir entre la vitesse versus la stabilité, ou la longueur versus la largeur. Habituellement, un kayak plus long est plus rapide qu’un court et un kayak plus large est plus stable qu’un étroit. Un kayak ayant la poupe et la proue relevée est meilleur dans les vagues. Ce sont des lois de base en physique on ne peut rien y changer. Souvent un nouveau kayakiste aura tendance à choisir un kayak plus stable, vu son inexpérience. Rapidement il commencera à trouver que son kayak est plus lent, ceci est dû à l'amélioration de la stabilité et de la confiance que le kayakiste prend. C’est donc l'expérience qui fait son oeuvre et rapidement. En choisissant votre kayak, gardez toujours en mémoire que vos habiletés s’amélioreront après un certain temps.


Trouvez dans votre région un magasin spécialisé dans la vente de kayak et allez consulter les professionnels. N’ayez pas peur de leur poser des questions et leur demander des conseils. Très peu de vendeurs de kayak au Québec vous donnent la chance de les essayer. À l’occasion il y a des journées promotionnelles ou vous pourrez essayer quelques kayaks. Consultez votre vendeur et essayez-en le plus possible. Parfois, il peut être possible de louer le kayak pour une journée. Ceci est la meilleure façon de savoir si le kayak vous convient. Si vous n’avez aucune possibilité d’en essayer, assurez-vous au magasin de vous assoir dedans, de visualiser les accessoires que vous installerez et de voir si l’accès à tous les accessoires et compartiments vous convient. Un autre point important, vos fesses! Vous passerez tellement d’heures assises dans votre kayak, alors assurez-vous d’être confortable.


Si vous n’avez jamais fait de kayak, ne négligez pas la possibilité de prendre une formation dans une école de kayak pour apprendre les techniques de pagayage de base. Même si votre but est seulement de pêcher, il vous faudra quand même vous rendre au là où est le poisson.


Ensuite, vous devrez choisir la couleur! Est-ce que la couleur est importante pour une bonne pêche réussie? Pour certains manufacturiers il semblerait que oui. Mais ce n’est vraiment pas le cas quand vient le temps de choisir la couleur de votre nouveau kayak. Des études récentes démontrent que les poissons ne voient vraiment pas autant de couleurs que les humains, et dans leur environnement, ils portent beaucoup plus attention aux ombrages. Je crois pas que la couleur joue un rôle pour la pêche. Mais certaines personnes choisiront le bleu pour se confondre avec le bleu du ciel, d’autres prendront la couleur sable pour se marier avec le sable des plages. D’autres choisissent la couleur de leurs kayaks en fonction de la sécurité et optent pour une couleur voyante. Le jaune est le plus voyant suivi de près par l'orange et ensuite le rouge. C’est à vous de décider! Faites votre choix entre camouflage, sécurité ou fashion? De mon côté, je favorise toujours la sécurité...


Maintenant, vous devrez choisir entre un kayak déjà prêt pour la pêche ou un kayak que vous transformerez vous-même. Tout dépend de vos aptitudes manuelles. Les compagnies fabriquent souvent 2 kayaks pareil. Un récréatif et un autre pour la pêche. Celui pour la pêche aura quelques options de plus comme un support à canne, du rangement pour une batterie, mais sans plus. Vous pouvez facilement transformer un kayak récréatif en kayak de pêche en achetant les accessoires et en les installant vous-même. Si vous êtes à l’aise avec les outils électriques, "the sky is the limit"!


Pour terminer, il vous faudra une pagaie. Votre vendeur vous proposera plusieurs options, mais la plupart vous proposeront d’opter pour la pagaie plus légère selon votre budget. Personnellement, je trouve qu’une pagaie plus légère rendra votre pagayage beaucoup plus intéressant. Et si vous pensez faire beaucoup de distance, il serait bon d’investir dans une bonne pagaie. Par contre, pour des sorties de pêche de base, n’importe quelle pagaie entre 50$ et 100$ fera très bien le travail.


Surtout, n’oubliez pas votre lesse à pagaie! Il serait dommage de vous rendre compte après un beau combat avec un poisson trophé, que votre pagaie soit tombée à l’eau et disparue plus loin avec le courant.


Au plaisir de vous voir sur l’eau et portez toujours votre veste VFI!


Autres conseils Basskayak.com

25 juin, 2012

10 conseils pour le kayak de pêche
10 conseils que vous devez savoir quand vous débuté en kayak de pêche

15 novembre, 2012

Kayaks de pêche les plus populaires
Kayaks de pêche les plus populaires et disponibles au Québec

15 janvier, 2013

Check list pour la pêche en kayak
L’organisation de votre équipement est nécessaire pour pratiquer la pêche en kayak. Une journée sur l’eau est beaucoup plus agréable quand vous avez tout ce qu’il vous faut. Croyez-moi! Il m’est arrivé déjà d’oublier mon banc de kayak!!!

2 février, 2013

Entretien général d’un kayak de pêche
Les kayaks de pêche sont fabriqués en polyéthylène (plastique). La raison est simple, un kayak de pêche se doit d’être résistant et comfortable.